Logo asia connection Agc moveoffice 4
Economie 1TechnologieScience 1SocietePays

Le Cambodge veut inscrire trois villes au patrimoine mondial

Battambang

BattambangPhoto : Du Hangst

Kratié

Kratie cambodgePhoto : James Antrobus

Kampot

KampotPhoto : Hans A. Rosbach

 

7/04/2017

Le ministère du Tourisme et le ministère de la Culture et des Beaux-Arts vont proposer à l’Unesco d’enregistré trois villes au patrimoine mondial de l’humanité.

Il existe dans le monde 1052 biens enregistrés au patrimoine mondial dont 814 ont la classification « culturelle ». Le Cambodge a actuellement deux sites classés :

  • Angkor (inscrit en 1992) qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle. Ce site s’étend sur 40.100 hectares et comprend, le parc archéologique d’Angkor avec ses multiples temples comme Angkor Vat, Angkor Thom, Bayon... mais également la forêt, les structures hydrauliques (bassins, digues, réservoirs, canaux...), les anciennes routes de communications...
  • Le temple de Preah Vihear (inscrit en 2008), dédié à Shiva, fut créé dans la première moitié du XIe siècle mais son histoire complexe remonte au IXe siècle. Ce site s’étend sur 154,7 hectares. Il est composé d’une série de sanctuaires reliés par un système de chaussées et d’escaliers s’étendant sur près de 800 mètres. Il est particulièrement préservé de par sa situation reculée. Il est reconnu exceptionnel pour son architecture adaptée aux contraintes naturelles du site et pour la qualité des ornements de pierre sculptée.

Les trois villes concernées sont :

  • Battambang, situé au sud-ouest du lac Tonlé Sap, cette ville est considérée comme le grenier a riz du pays. Elle comprend un grand nombre de bâtiments coloniaux français bien conservés à côté de maisons traditionnelles cambodgiennes.
  • Kratié, situé sur la rivière du Mékong au nord-est de Phnom Penh, est une destination attrayante qui offre une ambiance rurale authentique.
  • Kampot, situé au sud-ouest de Phnom Penh, elle comprend également de nombreux bâtiments coloniaux français. Elle fait la jonction entre le parc national de Bokor et Kep-sur-Mer.

La demande d’inscription sera présentée lors de la Conférence internationale sur le tourisme durable et les villes patrimoniales à Siem Reap entre le 10 et le 15 juin prochain.

Jean-Marc ALLIER

Source : AKP par C. Nika

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire