Logo asia connection Nira international school
Economie 1TechnologieScience 1SocietePays

Festival de Jazz de Phnom Penh : Entretien exclusif avec Sara Lazarus

Sara 1

05/12/2016

Sara Lazarus, star internationale de jazz, a bien voulu accorder un entretien exclusif à Asia Connection dans le cadre de sa venue pour l’Audi International Festival de Jazz de Phnom Penh qui se tiendra du 12 au 15 décembre prochain.​

Comment êtes-vous passées du piano au saxophone et du saxophone au chant ?

En fait, j'ai toujours chanté.  D'après ma mère, j'ai commencé à chanter à l'âge de 9 mois !  Le piano était mon premier instrument et m'a permis d'apprendre à lire et comprendre la musique. J'ai choisi le saxophone après, afin de jouer dans les orchestres au collège et au lycée.

Dans votre avant dernier album « Give Me the Simple Life », les sonorités sont plutôt afro-américaines alors que dans votre dernier album « It’s All Right with Me » elles sont latines (Bossa Nova, Gypsy). Est-ce que ce changement de registre marque un tournent dans votre jazz ?

C'est vrai que les 2 albums sont différents par rapport aux instruments qui accompagnent : piano, basse batterie dans le premier, guitares basse batterie dans le 2ème. Toutefois, le swing, l’émotion et le groove sont présents dans les deux.

Comment vivez-vous un concert ?

Un concert, c'est un moment privilégié ou je peux partager et échanger mon amour de jazz et du swing avec les autres, faire vivre mes sentiments à travers la musique et toucher les autres.

Qu’attendez-vous de ce Festival de Jazz au Cambodge ?

Venir au festival prouve encore une fois que le jazz (et la musique en général) est un langage international qui n'a pas de frontières. Je suis très heureuse aussi de pouvoir découvrir le Cambodge et la région. Je n'ai jamais été en Asie.

Que pensez-vous de la citation de Joel Augustus Rogers « Le jazz est la révolte de l’émotion contre la répression » ?

Je trouve que le jazz est surtout une musique de liberté et de spontanéité. On peut exprimer toutes ses sentiments dans un moment donné avec la musique. 

Dans votre chanson « Dans mon île » vous décrivez un lieu idyllique. Comment peut-on s’y rendre ?

On peut s'y rendre juste en fermant ses yeux et en utilisant son imagination ! On se laisse bercer par les rythmes et sonorités de la bossa.

Question selon Marcel Proust :

Quel est l'acte politique que vous admirez le plus ? Le soutien de l’éducation et les soins de santé pour tous

Quel serait votre plus grand malheur dans votre vie ? D’être séparée des miens

Quel a été votre plus grand bonheur ? La musique !

Audi international jazz phnom penh 2016

Programme du Festival de Jazz :

  • Vladimir Cetkar en quartet, lundi 12 décembre au Showroom Audi (sur invitation),
  • Yutaka Shiina en Trio, mardi 13 décembre au Raffles Hôtel Le Royal (concert avec diner : $55),
  • Khmer Jazz Experiment avec Nikki Nikki, mercredi 14 décembre au Black Box Theater à l’ISPP (concert : $10),
  • Sara Lazarus en quartet, le jeudi 15 décembre au Raffles Hôtel Le Royal (concert sans diner : $40, avec diner : $65).

Les billets sont en vente auprès du concessionnaire Audi, de l’hôtel Raffles Le Royal et de Monument Books. N'hésitez pas à consulter le site internet : www.cijf.asia

Pour toutes informations : ijf.phnompen@gmail.com et IJF-Phnom Penh

 

Jean-Marc ALLIER

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire