Logo asia connection Agc moveoffice 4
Economie 1TechnologieScience 1SocietePays

Succés du Festival de Jazz à Phnom Penh

festival jazz phnom penh premiere journeefestival jazz phnom penh quatrieme journeefestival jazz phnom penh deuxieme journeefestival jazz phnom penh sara lazarus

festival jazz phnom penh cambodgeDR

16/12/2016

L’Audi International Jazz Festival de Phnom Penh s’est terminé hier en apothéose avec l’américaine Sara Lazarus au chant, le japonais Yutaka Shiina au piano, le coréen Kim Min Chan aux percussions et le fameux Duylinh Nguyen à la contrebasse dans un jazz vocal pointu et de qualité internationale.

Pour la deuxième année consécutive, le festival a remporté un vif succès. Tant au niveau du nombre de spectateurs déplacés (+75% par rapport à l’année dernière) que par sa programmation assez éclectique. Quatre jours de festival pour quatre styles de Jazz différents.

Le concessionnaire AUDI a ouvert le festival lundi dernier avec la star internationale Vladimir Cetkart en quartet avec un jazz moderne aux sonorités Pop, Soul et Disco. Mardi, le Raffles Hôtel Le Royal a accueilli le pianiste Yutaka Shiina avec JunJi Hirose à la batterie et Yuji Ito à la contrebasse dans un jazz romantique et intimiste. La grande surprise est venue mercredi du groupe Khmer Jazz Experiment accompagné de la vedette cambodgienne Nikki Nikki à l’ISPP. Pour la première fois en public, ils ont pris le risque de jouer des morceaux traditionnels et de Pop khmers réarrangés en jazz. Cette soirée a permis au public cambodgien assez jeune de découvrir le champ des possibles du jazz.

Ces quatre soirées ont pu également révéler à ces futures stars cambodgiennes en herbe ainsi qu’aux stars internationales venues pour l’occasion que le Cambodge pouvait s’ouvrir à cette étrange musique mais universelle qu’est le Jazz !

Jean-Marc ALLIER

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire